Upside down

 

Monsieur Upside Down se réveilla tout tourneboulé ce jour-là. Il ne savait pas ce que c’était, mais quelque chose ne tournait pas rond. 

En sortant de chez lui, quand il ouvrit la porte, il eut l’impression d’avoir la tête à l’envers. Le ciel, où flottaient quelques nuages, était en bas, sous ses pieds. Et tout le reste, les rues, les maisons, les arbres, était en l’air. Pour voir les choses comme d’habitude, il aurait dû faire le poirier. « Ça ne va pas aujourd’hui », se dit-il,  et il retourna se coucher. Au moins dans son lit tout était normal.

Il dormit toute la journée, et se réveilla à la tombée de la nuit. Il regarda par la fenêtre. Apercevant la lune en bas, il crut que rien n’avait changé, enfin que tout était toujours à l’envers. Mais il se rendit vite compte que ce n’était que le reflet de la lune sur le lac. La lune, la vraie, avait retrouvé sa place habituelle, tout comme le ciel (en haut) et les autres choses (en bas). Mais comme il faisait nuit, il ne pouvait toujours pas sortir. Il retourna alors se coucher en attendant le lendemain matin.

Au matin, quand il ouvrit les yeux, tout lui sembla normal. Il décida d’aller à la fête foraine. Finalement, il avait trouvé ça amusant d’avoir la tête en bas, et avait envie de recommencer sur le grand huit.

En chemin, il rencontra son ami, Monsieur Dandy. « Vous paraissez de plus en plus jeune », lui fit ce dernier, « je vous envie ». Croyant que son ami le flattait, Monsieur Upside Down répliqua en pouffant de rire « Oui je sais, je vais bientôt redevenir un enfant ! Je vais de ce pas faire du manège, j’espère attraper le pompon ! »

Ils se séparèrent en s’éloignant l’un de l’autre à reculons, en se faisant des signes de la main, jusqu’à ce que Monsieur Upside Down, qui ne regardait pas où il allait, percute une vieille dame. « Attention mon petit, regarde où tu marches ! ». « Mon petit ? » s’étonna Monsieur Upside Down. « Décidément les gens sont tombés sur la tête… », se dit-il. Mais quand il aperçut sa silhouette dans la vitrine d’un marchand de chaussures, il comprit. Il avait rapetissé. Il était effectivement en train de redevenir enfant.

Monsieur Upside Down eut un petit ricanement, un rire nerveux, de surprise. Puis se sentit très triste. « Si je redeviens enfant, je vais perdre mes amis, je serai très seul ». Il fallait faire quelque chose, alors il décida d’aller consulter un spécialiste.

Monsieur Bienfaisant, c’était le nom du médecin, fut interloqué. Il n’avait jamais vu personne rajeunir comme Monsieur Upside Down, qui flottait dans ses vêtements.

Au début, il crut à un calembour. Mais il dut accepter l’évidence quand Monsieur Upside Down lui montra une photo de lui prise huit jours auparavant. « Hum, hum », fit notre expert. « hum, hum ». Il réfléchissait. Il réfléchit longuement. Puis, après une attente insupportable, il déclara « si vous voulez inverser le cours des choses, euh … je veux dire le rétablir pour vieillir normalement, je devrai vous opérer plusieurs fois, hum, hum ». Puis il réfléchit de nouveau. « Hum, hum, d’abord, je vais devoir tirer sur vos jambes avec une machine spéciale, pour vous faire grandir. De même pour les membres supérieurs … Puis je devrais vous recréer des rides, des cheveux blancs, des tâches sur la peau. Puis … ».

Monsieur Upside Down n’écoutait plus, il imaginait ces choses désagréables que lui ferait le médecin, et en fut effrayé. Si c’était ça le prix à payer pour redevenir normal, merci, mais très peu pour lui. Après tout, pourquoi s’infliger tout ça pour redevenir vieux ? Il rajeunissait ? Tant mieux. Il redevenait enfant ? Parfait ! Il allait pouvoir courir, jouer à cache-cache, manger des mister freeze, admirer son reflet dans les flaques d’eau avant d’y sauter à pieds joints, chanter à tue-tête dans la rue, et tout ça sans que les autres adultes ne le prennent pour un fou … il allait à nouveau pouvoir s’amuser sans se soucier de rien ! Et pour ce qui était des amis, il savait qu’il pourrait compter sur Monsieur Boule, son meilleur ami depuis la maternelle. Il adorait jouer avec les enfants, alors il serait forcément content de le voir comme ça !

En songeant à tout ce qu’il pourrait faire à nouveau une fois redevenu enfant, Monsieur Upside Down prit sa décision. Il ne se ferait pas soigner pour redevenir vieux ! Il remercia poliment Monsieur Bienfaisant pour toutes ses explications, et rentra chez lui en sautillant (en prenant garde à chaque saut de ne pas perdre ses chaussures, devenues trop grandes pour lui).